UNE ILLUSION OPTIQUE

En 1973, la France et l’Allemagne se lancent dans l’aventure “grandir l’offre télévisuelle”, malgré la peur de difficulté de contrôle d’information.

En France ils on commence par sept villes, en esperand que les ingénieurs fassent lettre morte, mais les ingénieurs firent rêver le pouvoir politique.

Car les capacités de transmission du câble, la fibre optique, la maquette la plus chère jamais conçue, laisse les ministres envoûtes. Elle offrait une nouvelle technologie pour “dominer le monde”.

Ainsi ils on décidé que la France entière devait être câblée, une première tranche de six millions de foyers!

La radio, même si l’État est tuteur des fréquences, ne soubisent pas la dictature, ils on une répartition de la bande FM, par contre la télévision…

Puis en 1986, l’illusion optique est morte. Et en 1988, pour les futurs clients c’est l’alliance ingénieurs-technocrates-politiques qui décide la nouvelle machine à rêver: Le satellite, une nouvelle machine à dominer le monde.

Car en matière de télévision, on se voile les yeux, par une loi de silence et mensonges officiels! L’effet miroir.

Mal adopté a une démocratie moderne, soumise à des financiers qui entravent la fonction de contre-pouvoir, le jeu de pouvoirs et contre-pouvoirs, est une vision hiérarchique du monde se conjuguèrent pour que le satellite achemine les chaines publiques et met fin.

Mais, l’opinion publique n’est pas née d’hier.

Commentaires Facebook

Partagez si vous aimez:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *