DES RENDEMENTS CROISSANTS

Sur la vois de l’égoïsme, on imagine donc tous les menaces qui pèsent sur touts les pays de l’Europe.

Mais soyons claires, la dégobalisation n’est pas la fin de l’ouverture économique et financier entre les pays  puisque un sorte d’une globalisation  est annonce.

Un scenario noir, l’absence reprise des importations des pays émergents, hausse des prix des matières premières due au retour de la croissance des pays, et les taux d’intérêts à long terme.

La mondialisation comme la guerre -économique, continue, mais par autres moyens.

Des nouvelles attaques  spéculatives contre les petits pays, voir des grands aussi. Il est donc absurde de réduire les salaires, et promouvoir la volonté des entreprises de maintenir coute que coute la  la rentabilité du capital.

Partages des revenus en faveur de ceux qui consomment, c’est a dire les salaries.

¨Il n’est de richesse que d ‘hommes¨. La qualité de vie des hommes est l’essence de la richesse.

L’homme comme facteur de production ou finalité de la production, comme instrument ou comme fin.

Pourquoi réduire le bien- être collectif industriels pour remplir les caisses de l’Etat? .

La nature réel du libéralisme est d’une grands puissance.

Bien, le meilleur existe, mais il ne serait atteignable que si tout le monde y croyait et était disposé à se comporter en conséquence.

Ainsi, croire à un monde nouveau, il suffirai ducroire.

Nous savons ce qu’il nous reste à faire.

Commentaires Facebook

Partagez si vous aimez:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *