PENSÉE TOXICOMANIAQUE

Il existé une pensée dont les caractéristiques sont repérées de la dénégation à la idéal de super indépendance.

Robert obéit à ses pulsions il se dit: “Si nous souhaitons être libre, nous ne le pouvons que par notre propre volonté”. Il pensée qu’il ne pas différents des autres jeunes gens de leurs générations, si ce n’est qu’ils sont plus radicaux.

Ils se disent allergiques à la dépendance, mais Robert, c’est à dire, il crois que certains utilisateurs de médicaments, les toxicos du chocolat..

Le produit ne à lui tout seul, la dépendance de ces produits crée et maintiennent ce monde de relation en fonction de la substance consommée.

Les gens  de tout âge se maintient dépendant, comme un prisonnier, il traite d’une question importante de la condition humaine, celle de nos désirs et la manière dont nous nous y prenons pour le réaliser.

Robert, il crois pas que cette explication suffisse, il dit:

-C’est encore à la télévision où gens toxicomaniaques sont convoqués, soit par les bilais de récits ou de films, au secours des politiques ou des experts invités.

Ce recours à la fiction est, qu’on ne s’y trompe pas, le biais de l’observateur, qui décide du sujet et qui observe ce qui se passe à travers sa propre grille de lecture des phénomènes.

Robert est un garçon sympathique, il voit bien qu’il cherche des motifs extérieurs à lui-même!

C’est aujourd’hui, et non pas hier ou demain, qu’il à décidé de s’arrêter, certes, voir d’arrêter un jour ou deux, il sent que ce différent.

Sa liberté et la responsabilité ne se manifestent dans un domaine donné qu’à certaines occasions, pour la bonne cause, en l’occurrence celle  de l’abstinence.

Pour lui les motifs de la décision d’arrêter, tels que la peur, les problèmes financiers, la pression sociale, il  les trouve misérables, indignes. Ce qu’il cherche, ce sont des motivations profondes.

A ses yeux, seul ce type de motivation lui semble estimable de lui donner la force et la constance nécessaires pour renoncer à la drogue.

 

 

Commentaires Facebook

Partagez si vous aimez:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *