L’ÉROS DU BANQUET DE PLATON

Au commencement était la parole, cadeau qui vous vient directement et vous permet d’exprimer votre pouvoir.

C’est n’est pas seulement un son ou un symbole écrit, c’est une force à créer les événements, un outil le plus puissant en tant qu’être humain.

Mais c’est une lame à double tranchant et son mouvais usage qui peut concrétiser l’enfer; l’autre est son usage impeccable qui crée la beauté. La parole est si puissante qu’un seul mot peut détruire l’existence des millions de personnes.

Droit et violence sont à notre époque en opposition radicale, dans un seul but de montrer la puissance qui une fois la victoire assurée. Les guerres ne peuvent être contenues que si les hommes se mettent d’accord.

L’histoire nous renseigne sur l’influence qu’elles ont exercée de être meilleurs que nos voisins; les hommes se passionnent pour la guerre, une telle impulsion existe et sont humaines. Au quotidienne d’innombrables cruautés en confirment.

Une force destructeurs par leurs mixtion érotiques et idéalistes, des horreurs de l’histoire nous parle de la destruction de l’un ou l’autre, mais cela est tellement discutable.

Libre de tout poison émotionnel, je ne faits plus de suppositions, car tout deviendra clair, si touts les humains communiquaient de la sorte, avec une parole impeccable, il n’y aurais ni guerre, ni violence, ni incompréhension.

Mais je sais  combien  c’est difficile à mettre en ouvre.

Commentaires Facebook

Partagez si vous aimez:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *