LE PEUPLE EN QUÊTE DE SENS ET DE DESTIN

Tout est à reconstruire et à repenser, le pays est au bout de nerf!

La vision politiquement correcte de dire que le chômage est la première priorité ne correspond pas à la réalité, mais il ne fut pas nier un fait pour qu’il disparaisse.

La prétention de s’approprier l’ensemble du monde réel et parler pour lui, la critique d’une immigration au nom de l’universalisme, montrent que les élites dirigeantes ne comprennent rien au pays qu’elles prétendent régenter.

Cependant , une distance chez ces élites qui n’entendent les souffrances populaires, qui se contentent de se dire aider la démocratie sans désigner ses faux amis.

Il est temps de débattre des sujets  défendus, avec un politique qui s’adresse aux gens et suivre ce populisme qui est méprise, l’Europe, ce système de cohabitation des cultures, qui persistent à prendre leurs désirs pour les réalités.

La crise, tient a l’absence de réflexions sur les mutation de la société qui est sans se préoccuper de le citoyens et contredit l’humanisme. Les humanistes proclames ne voient pas ceux qui souffrent et les citoyens ne donneront plus leurs voix à ceux ont instrumentalisé la moral.

Ceux qui se serrent les coudes pour riposter au peuple, sera le nouveau acteur de la politique actuel, mais le sentiment de ne pas exister aux yeux de ses dirigeants et qui alerte sur le risque d’un mal vivre ensemble qui accélère, et la panique avant de se plonger dans ces stratégiques pour décider à qui entendre ou qu’il fut entendre.

Quand les élites désavouées vont devoir apprendre l’humilité, si non , elles seront balayées. Elle est attente de dirigeants capables de les comprendre.

Le peuple en quête de sens et de destin

Commentaires Facebook

Partagez si vous aimez:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *