LA VIE DE ÉVA

La vie de Éva, donne à penser que le hasard est une toile d’araignée la quelle le destin vient parfois se prendre.

Elle nous dit :

“Quand je été virée de mon premier emploi, mon patron m’avait dit que je n’avais pas les compétences requises. Ce qui m’a fait perdre confiance en moi, et les apparences étaient contre moi.

Dans ce monde impitoyable, nous croisons des gens critiques qui nous questionnent nos capacités, ce qui ne m’a pas empêché de grandir, jusqu’à devenir la femme que je suis aujourd’hui.

Même si je crois en moi, aujourd’hui  il y a une petite partie qui doute, un sentiment qui me prépare au pire.

Pour moi, la confiance vient du cœur.

J’adore l’expression “voir grand”. Si vous osiez voir grand! Même les détours peuvent s’avérer bénéfiques.

Je crois que ma première véritable ambition était de devenir écrivain. Il ne m’est jamais venu à l’esprit que je ne pourrais pas faire ce que je voulais parce que j’étais devenue maman. Une réalité quotidienne!

J’avais le droit de rêver, voir grand,  jusque-là,  je suis contente de tout ce que j’ai fait. Continuant à avancer, à évoluer.

Tous ceux qui ont réussi vous diront qu’un travail acharné et quelques sacrifices font parti d’une réussite.

Et si vous ne savez pas trop quoi faire, ne culpabilisez pas, tentez des petites choses!

Rainer Marie Rilke, elle a dit: ” Créer c’est l’acte même de la vie, son affirmations, sa contracte”.

Des femmes de tous âges, de toutes ethnies, origines, ils gardent les pieds sur la terre, rester positif en toutes circonstances.

 

Commentaires Facebook

Partagez si vous aimez:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *