photo

HOBART

Suit à la conférence de Casa Blanca, ( janvier 1943), pour que les projets d’invasion fussent réexaminés, Churchill exposa ses vues sur un attaque dans les Balkans, mais Roosevelt s’y opposa et insista pour l’ouverture d’un front en France. L’attaque important ne pourrait être Entreprise avant 1944. La gigantesque machine était en marche. Nous verrons que le Commandement Suprême à décide de débarquer à mi-marée. Le contact de la mer n’étant particulièrement recommandé aux engins mécanique, leur problème est comme les rendre solide à l’élément liquide Ce furent les chars Sherman, qui se prêterent les mieux à ce traitement, Hobart, commandant de la 79 compagnie D.B. et grand technicien des blindes, donne a les Anglais un grand avantage.

Hobart étudia soigneusement le commando “Dieppe”. Les chars “crabes” où à l’avant étaient fixes un tambour qui,en tournant le sol, fouettaient, avec des lourdes chaines. Les sous-marins Allemandes ont perdu la bataille de l’Atlantique, tout est prévu pour le débarquement au printemps 1943. La logique était que le Commandement des Forces Suprêmes  soit Anglais.

Hobart, ses imaginations lui offrent  la création d’un char qui portait de rondins pour que les chars se heurteraient aux digues, il créa la “char rampe “, qui s’appliquait contre la digue et servait de plain incliné qui permet le passage des autres chars. 6 de juin 1944, le débarquement de Normandie, 5000 navires sont engagé.

Hobart:

-Le char “passerelle” de 9 métrés et pouvant passer par dessus pour l’attaque, plus fort que les chars classiques. Les chars se  jeton aux terrains argileux, les “bobbins” passent en tête, les “bulldozers”blindés balaient les obstacles, en un heure trois passages sont ouverts. Les troupes s’avancent à l’intérieur, et les renforts se reforment à l’interieur du pays, la plage de Gold entre le Hamel et la Rivière.

ce qui s’est passé :

Au but de 40 minutes on les avait réduit au silence, la bataille était engage sur 5 kilomètres de côte, à Saint-Germain-en- Laye, le débarquement eût commencé. Le Führer se mit en colère, et ne prit aucune  décision, le débarquement en Normandie n’était q’une petite opération sans importance pour lui. Mais il avait pris pied par tout. Sur le front de Normandie, les combattant après avoir vécu la pire journée de leur vie, se sont mis à se reposer, les Français on salué l’arrivée des libérateurs.

A la chambre des communes, après-midi du 6 juin, Churchill annonça que le débarquement avait eu lieu sur les plages de Normandie. Plus de 10.000 hommes hors du combat (6.600 Américains, 550 canadiens, 3.000 Britanniques). Mais dans leur cœur avaient redouté des pertes beaucoup plus lourdes. La seconde guerre mondiale  à pris fin le 8 de mai 1945 avec la capitulation sans conditions du troisième Reich. Mes honneurs à Hobart.

Commentaires Facebook

Partagez si vous aimez:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *