LA VIE D’UN EURO

J’ai entendu dire que le “gilets jaunes”, ont les appelle “les couches populaires, les classes moyens, les inférieures, ils sont de toutes générations”.

Je veux dire  et remarquer qu’ils sont pas anti-écologiques. Ils sont les consommateurs d’un euro près.

L’histoire commence  le 10 octobre 2018, Eric Drouet(chauffeur routier). Il proteste contre la hausse de taxes sur le carburants, via un pétition sur les réseaux sociaux, sur le thème: “chasse au automobilistes”. L’orage ne tarde pas à venir, la vaste colère populaire embranle le gouvernement.

Dans l’actualité les gilets jaunes, sont considéré comme un “épuisement démocratique”, l’histoire d’une société social et culturel de XIXe siècle. Je doit remarquer que l’action répressive face aux gilets jaunes est devenue d’une ampleur considérable en termes de blessés.

Les forces de l’ordre ont réalisé un nombre record d’interpellations préventives, plus de 1.500 personnes arrêtes, l’objective est de les empêcher de manifester. Une simple intention de déduite d’éléments incertains, suffisent pour placer en garde à vue les manifestants.

Suite à le grand nombre de blesses sur les “manifestations”, le gouvernement, après la polémique de “LBD”( lanceurs de balles de défense), les forces de l’ordre doivent avoir un de deux membres, la porté d’un camera piéton, pour permettre la contestation de LBD.

samedi sur la Place de la Bastille (Paris), Jérôme Rodriguez, un homme pacifique, qu’il filmé depuis l’acte I, toutes les manifestations, à était touché à l’œil( qu’il à perdu), par une grenade de dés-encerclement à dit la police.

Entouré par “street medics”( secouristes bénévoles), à était conduit à l’hôpital. Après cet événement qui à choqué le mouvement, une plainte sera déposée, pour clarifier les faits.

La vidéo à était diffusé sur les réseau social.

Ingrid Levavasseur à lancé la liste “Ralliement d’initiative”, en vue de européennes. Dix candidats déclares, mais il manque, ils ont besoin de 79 pour mener campagne. Ils ont lance un “Crowdfunding”.

Mais le “Guide du candidat et du mandataire”, n’est pas conforme. Le “Crowdfonding”, interdit cette financement des campagnes électoral.

Donc, ils peuvent récurer à des dons de particulaires, avec un limite de 4.600 euros. Comme ils se déclarent “sans vocation politique”, seront privés de l’argent public.

Commentaires Facebook

Partagez si vous aimez:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *