FÊTE DU TRAVAIL …1 MAI 2019

Je ne suis pas historien, mais je sais lire…comme beaucoup  de vous, n’est pas?

Tout commence le 1 de mai de 1889, la réduction de huit heures de travail, où dans le nord de la France la police tire sur les ouvriers,  neuf morts, le drame devint le souvenir , la lutte des ouvriers européens devint une tradition.

La fête de travail, dans le code de travail, un jour payé et des manifestations syndicales, où certains partis tentent de se rapproprier cette fête. En ayant recours à différentes formes de protestation.

Mercie le progrès social, la concrétisation de progrès social, donne le recours à différentes formes de protestation, qui partage un système variée: blocage de routes, fête de la rue, désobéissance civile. En fin, la liberté d’expression pour un jour.

La première gréve  connu, l’Égypte pharaonique, et depuis la liste est longue.

Dans le contexte actuelle, les outils, les technologies, font le rôle à des mouvements sociaux.

Ont peut rêver, que dans le futur, l’existence d’une fête de”gilets jaunes”, rentre dans notre calendrier, en mémoire des blesses graves, et en contre de la “violence gratuite”.

En définitif, vous désirer une bonne fête, à ceux qui  peuvent célébrer, qui ont du travail, est ceux qui désirent avoir du travail.

Commentaires Facebook

Partagez si vous aimez:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *