FAIS CE QUE TU AIMES

Nous sommes perdus dans l’action, la pensée, le souvenir, l’anticipation et un monde de problèmes. Donnez-vous à l’écoute, il se passe quelque chose, il vous suffit de prendre conscience de votre propre champ d’énergie intérieur.

L’air que vous respirez est la nature et pour relier à l’être, vous devez savoir, que vous avez besoin d’elle.

La nature peut vous amener au calme. C’est le cadeau qu’elle vous offre.

Albert Einstein à dit: “La définition de la folie est de faire la même chose encore et encore et d’attendre un résultat différent”.

Pensez aux choses dont vous avez besoin comme si elles étaient les vôtres. Recevoir implique ce que vous ressentirez une fois que votre désir s’est manifesté, mettez-vous dans la fréquence de ce que vous voulez.

Il y a pas une chose que vous ne pouvez pas faire, peu importe qui vous êtes ou où vous êtes. Tu peux avoir ou être ce que tu veux.

Parce que vous cherchez  une stimulation sous forme de théories, vous serez déçu. Mais si vous cherchez matière à réflexion, il serait bon, au fil de votre lecture, de vous accorder le domaine de la pensée.

Mais ce ne sont pas des paroles ordinaires- vous n’y trouverez ni répétition tapageuse, ni clameur opportuniste destinée à attirer l’attention.

Chaque fois qu’un silence vous entoure, écoutez-le. Remarquez-le, tout simplement.

Commentaires Facebook

Partagez si vous aimez:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *