DU SILENCE

Hegel, c’est le philosophe qui pensait que l’existence humaine s’acheminait vers la perfection; mais il n’aurait certainement pas anticipé l’événement des rencontres en ligne dans son avenir parfait.

Ce vendredi là.

J’attendais avec angoisse de rencontrer un parfait inconnu, mon rencard avait une paire de lunettes, un blouson en Harley Davidson et un casque de motard, et des bottes de cow-boi.

Le samedi matin.

Lendemain, je n’avait même pas confiance pour croiser le regard  de qui que soit; il était trop tard pour courir me cacher. Il me semblait, que l’ivresse était la seule politique, tout et le silence, qui efface la lourdeur humaine.

Hors de moi, j’ai éclaté de rire! La société n’existe pas, elle est juste un ordre auquel chacun obtempère par habitude, par crainte d’être exclu ou de tomber dans la misère.

Elle nous a dépouilles, comme s’il suffisait une formule pour renverser le sens du monde.

Le lundi matin vers 6’00 heures .

Le silence était devenue mon élément, je l’avais toujours sur moi. Existe-t-il, ce point à partir du  duquel la société n’entre plus en moi?

Avant d’aller au travaille.

Je sentais que plus rien n’avait prise sur moi, excepté l’enseignement du silence.

O Trésor de ma vision,

Verse en mon cœur

Ton Silence rayonnant.

Tout fois, sachant cela

nous sommes esclaves de la destinée.

O Trésor de ma vision,

Verse en mon cœur

Ton silence rayonnant.

 

Commentaires Facebook

Partagez si vous aimez:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *