BI-ACTIFS

Marc et Agatha, refusent que l’un des deux mette sa vie professionnelle entre parenthèses pour fonder une famille.

Ils estiment et ont décidé de poursuivre leur vie en commun, mais ils ne veulent pas sacrifier leur carrier, se pour cela qu’ils sont décides a tout partager. Marc à opté pour la semaine de quatre  jours, Agatha à démandé  a son employeur de poursuivre le travaille chez elle, a partir de dix-sept heures, avec son ordinateur portable.

A croire que l’égalité professionnelle se double d’une grand implication des hommes dans la vie d’un partage de tâches ménagers. L’exemple des pays nordiques montrent  plus l’aménagement  du temps de travail.  Ils sont un exemple à suivre.

La Finlande, le Danemark et la Norvège sont les précurseurs des couples ” bi-actifs”.

Sachant que les femmes consacrent environ quarante heures par semaine aux tâches domestiques (ménage, repassage etc…), cela et que la société de nous jours à perpétué la place d’une femme marie et avec des enfants c’est un atout pour les hommes mais un handicap pour les femmes.

Les sondages montrent que les femmes au foyer souhaiteraient en fait travailler, mais rares sont les entreprises  qui mettent en place les aménagements des horaires.

La majorité des couples et composé de deux personnes qui travaillent, et on entend dire que les femmes se comportent comme des hommes, mais ont-elles le choix?

La pense -bête que l’on accroche au mur! bosser entre amies!

Et sur tout, le fonctionnement hiérarchique classique a finalement toujours dominé.

 

Commentaires Facebook

Partagez si vous aimez:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *