¨ Idéologies, se méfier¨

Nous pensons comme les victimes, uniquement parce que qu’une souffrance même si c’est  n’est  pas dans l’immédiat ce sera dans les annes qui viennent

Imaginez si Freud aurait voulu expliquer certaines névroses, il aurait dit que nous souffrons le syndrome du “héros raté¨ Ses citoyens qui le pousse à s’exprimer contre une idéologie et  qui font ses réflexions sur une vie

Même si nous fuyons , les idéologies, livres à eux-mêmes , nous prive d’une liberté  dont nous ignorons jusqu’à son existence. Nous opinions personnelles sont relatifs, dans l’ordre d’une culture et une histoire qui vient dans l’hasard de naissance.

Nous devons faire preuve de tolérance, l’un de pire défauts c’est de se montrer prompt à juger les autres. Les valeurs déterminent ce  qui une personne prêtera attention, et ce à quoi il voudrai croire.

La morale a des multiples origines, ses codes moraux changent selon les époques. Aujourd’hui, nous sommes dans une moral relativement moderne.

Pour comprendre que la sagesse humaine n’est pas née avec nous, on serait tenté de penser qu’une génération et la plus idéologiste parce qu’elle avait des droits, mais parfois ces règles sont exigeantes.

A savoir  que les idéologies sont des idées déguisés en vérités,   d’origen scientifiques ou philosophiques qui prétendent expliquer la complexité  du monde et inventer les remèdes pour l’améliorer. Et quand ils accèdent au pouvoir ne se critiquent pas, au contraire, ils donnent la faute  aux autres.

J’espère avoir provoqué  une  étincelle qui vous donnera la force.

Un héros raté.

Commentaires Facebook

Partagez si vous aimez:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *